Throne of Glass, mon « second » Sarah J Maas

BONJOUR – BONSOIR

separa

Après avoir adoré ACOTAR, je me suis lancée à découvrir une autre histoire de Sarah J Maas qui m’a été chaudement recommandée par mes amies. J’avais un peu peur au début car j’ai vraiment eu un coup de cœur pour ACOTAR et je ne savais pas trop si la magie allait encore une fois opérer avec ToG. J’avais un peu de mal à plonger dans cet autre univers, pendant les vingt premières pages, puis en l’espace de trois jours je l’ai complètement dévoré. C’est un nouveau gros coup de cœur pour moi et je vous en parle aujourd’hui !

Line-Divider_zpsnzpwyzh6

I N F O R M A T I O N S
Throne of Glass – Sarah J Maas – VO
Premier tome, 2012
Éditeur : Bloomsbury Children Books
Nombre de pages : 416
Genre : Young-Adult / Aventure / Fantasy
Vous souhaitez l’achetez ? Suivez le guide !

__________________________________amazon2fnac2main

★★★★

Line-Divider_zpsnzpwyzh6

RÉSUMÉ

separa

In the dark, filthy salt mines of Endovier, an eighteen-year-old girl is serving a life sentence. She is a trained assassin, the best of her kind, but she made a fatal mistake. She got caught.

Young Captain Westfall offers her a deal: her freedom in return for one huge sacrifice. Celaena must represent the prince in a to-the-death tournament – fighting the most gifted thieves and assassins in the land. Live or die, Celaena will be free. Win or lose, she is about to discover her true destiny. But will her assassin’s heart be melted?

AVIS

separa

En commençant cette histoire, nous rencontrons Celaena, une jeune femme redoutée car son nom est connue comme pour appartenir au plus grand assassin du monde. Après avoir été jugé, elle purge sa peine dans les mines d’Endovier. Nous faisons alors face à une jeune fille de dix-huit ans, seulement, qui cache énormément de mystères. Ses journées se ressemblent jusqu’au jour où elle rencontre le prince qui lui propose un marché : sa liberté contre le combat pour qu’elle devienne « The King’s Champion » soit « Le Champion du Roi. » Pour gagner cette liberté, elle devra avant tout combattre les autres adversaires et servir le roi pendant plusieurs années : Celaena voit en ce marché une opportunité. Au cours de 400 pages, nous suivons ce personnage atypique qui n’est pas comme on peut se l’imaginer ; Sarah J Maas nous épate sur ce point là : les personnages sont finement ficelés, réfléchis… Et terriblement attachants ! J’ai eu un gros coup de cœur pour Chaol que je trouve très bien construit tant sur sa personnalité que dans ses actions.

Celaena est donc une assassin mais pourtant, l’auteure s’attache à nous montrer qu’elle n’a pas perdu son humanité ; c’est très étrange de découvrir cette jeune fille mais aussi très enrichissant. Celaena est là pour nous rappeler les « petits bonheurs du quotidiens« , les « joies simples » comme dormir dans un lit moelleux, manger un bon repas, rire, voir la nature, regarder le coucher du soleil…  Ces petites choses que nous côtoyons tous les jours et que, progressivement, nous sommes amenés à trouver ça « banal », de l’ordre de notre routine. SJM nous fait redécouvrir ces aspects précieux de notre vie, elle nous envoie un message, celui de profiter de chaque instant et de tout savourer. Celaena est donc, à mes yeux, cette petite alarme. En général, les personnages que nous rencontrons dans ce premier tome sont attachants (bon sauf les autres assassins, hormis mon Nox d’amour) : ils ont tous un « petit quelque chose » ; c’est le génie SJM selon moi, ses personnages sont toujours recherchés et approfondis : des perles. Mais je pense que le premier tome ne nous montre qu’une partie « superficielle » des personnages et qu’ils sont beaucoup plus complexes que ça.

L’univers en lui-même est aussi époustouflant que celui d’ACOTAR mais on retrouve les mêmes bases pour que cette dernière saga donc on ne se retrouve pas trop « dépaysé ». De plus, l’intrigue est tellement bien amenée, tellement bien mise en place qu’on ne voit pas le livre passer : les pages défilent toute seule. Je ne me suis pas ennuyée dans cette lecture et j’en ressors même très frustrée, d’une certaine façon. J’attendais, page après page, une romance entre deux personnages, j’avais des rapprochements sans avoir LA scène : j’ai fini le livre sans être satisfaite pour ce détail ! Et j’avoue que je suis un peu énervée contre l’auteure car elle pouvait faire un moment de romance entre X et Y (je m’auto-censure, stop). Dans tous les cas, je suis impatiente d’en découvrir plus et de pouvoir me procurer le deuxième tome.

Merci pour votre lecture !

sign

Publicités

7 commentaires sur « Throne of Glass, mon « second » Sarah J Maas »

  1. Je suis dans la même situation que toi au départ, j’ai eu un énorme coup de cœur sur la saga ACOTAR qui me donne envie d’en découvrir plus de SJM, mais en même temps j’ai tellement peur d’être déçue.. En tout cas, ta chronique m’a énormément motivé à sauter le pas 😀

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai tellement hâte de voir tes réactions sur le tome 2 ! Parce que même si tu es spoilé sur plein de points (comme ça a été mon cas), je trouve que ça ne gâche rien ! C’était merveilleux !
    Et j’aime beaucoup la partie de ton article où tu parles des petits bonheurs du quotidien pour Celeana 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s