La légende des quatre, Le clan des tigres – Cassandra O’Donnell

BONJOUR – BONSOIR

Si le premier tome avait été une excellente lecture, le deuxième tome me confirme le coup de cœur que j’ai eu : La légende des quatre est ma nouvelle saga « chouchou » de 2018. Cassandra O’Donnell nous décrit un univers fascinant avec des personnages complémentaires, qui forment une jolie bande.

Line-Divider_zpsnzpwyzh6

I N F O R M A T I O N S
LA LÉGENDE DES QUATRE – CASSANDRA O’DONNELL
DEUXIÈME TOME, 2018
ÉDITEUR : FLAMMARION JEUNESSE
NOMBRE DE PAGES : 408
GENRE : JEUNESSE / FANTASY / AVENTURE
VOUS SOUHAITEZ L’ACHETEZ ? SUIVEZ LE GUIDE !
★★★★★

Line-Divider_zpsnzpwyzh6

RÉSUMÉ

La guerre contre les hommes est imminente : les hauts Conseils des Yokaïs se préparent déjà au pire tandis que Bregan, Maya, Nel et Wan associent leurs efforts pour éviter l’inéluctable. Et, alors que le visage de leur véritable ennemi se dévoile, les quatre héritiers n’ont qu’une idée en tête : éviter le bain de sang qui se prépare et protéger ceux qui leur sont chers…

AVIS

Le premier tome plantait totalement le décor : une petite lenteur sur certains passages, peu de description au profit des dialogues, qui, représentaient le « corps » du roman et qui donnaient son rythme et son dynamisme. Le deuxième tome répond à toutes nos questions, laissées en suspend à la fin du premier tome. On retrouve Maya, Bregan, Nel, Wan, Cook, Cléa ou encore Mika. Les quatre héritiers doivent assumer et subir les conséquences de leurs actes, bien qu’ils aient seulement voulu sauver les Yokais. Quelle injustice me direz-vous. Ce deuxième tome se concentre plus sur le clan des tigres, et sans grande surprise, Cassandra O’Donnell nous montre un clan dès plus intéressant, notamment cette notion de duels : il est interdit de tuer sauf en duel. M’immerger dans le clan des Taïgan m’a fait tout drôle, je l’avoue. Les manigances politiques pour le pouvoir sont à chaque porte et les personnages sans pitié ne manquent pas. Même entre Yokais, les coups bas sont fréquents : bref ils ne sont à l’abri nul part finalement.

Ce deuxième tome est un équilibre parfait entre dialogues et descriptions : on a des passages beaucoup plus « travaillés » dans le sens où le lecteur peut imaginer à loisir sans être coupée par un dialogue. Les bonnes surprises ne manquent pas dans cette oeuvre, notamment sur le rapprochement des personnages. Cassandra O’Donnell ne nous laisse plus de doutes : les quatre héritiers sont unis par un lien d’amitié ou un lien qui y ressemble fortement, si ce n’est pas le cas. Ils assurent les arrières de chacun et c’est assez émouvant de les voir œuvrer pour une cause commune.

Mais c’est, également, une transition parfaite : le rythme, le dynamisme, les personnages, l’auteure a vraiment pensé à tout pour « happer » le lecteur et l’entraîner plus en profondeur au sein cet univers complètement dingue ! On a une vision plus « poussée » des personnages et de clans et on voit surtout que même les Yokais ne sont pas un modèle de vie et d’autorité. Mon seul reproche serait de dire qu’on ne voit pas assez le « monde humain », on n’arrive pas à comprendre totalement le revirement de situation, le « pourquoi du comment ». J’espère que le troisième tome expliquera mieux cet aspect de l’univers de Cassandra O’Donnell, croisons les doigts. C’est également dans ce tome que la rivalité Wan/Bregan s’installe réellement et chose assez surprenante.. mon cœur pencherait pour le serpai ! A vrai dire, l’auteure nous met en avant une palette de personnages si dense, si riche, que j’en perds un un la tête.

La fin du deuxième tome est dès plus intrigante : les clans s’unissent mais pour quelle fin, finalement ? L’union était une chose voulue mais il reste encore à voir si l’entente restera intacte ou si les désaccords l’emporteront… ! Ce deuxième tome met en avant les tensions tant, intérieures, qu’extérieures et qui existent entre les clans et dans les clans. Il faut s’accrocher ! Même si ce deuxième tome répond à mes attentes, il y a toujours quelques petits défauts : comme l’utilisation exagérée de la ponctuation « ???!!! » par exemple ! En attendant, je meurs d’impatience de découvrir le troisième tome et j’espère très fort, qu’il portera sur le clan des serpents.

E N B R E F : Un deuxième tome travaillé, intriguant et intéressant : complots, retournements de situations, manigances politiques, le lecteur voit de tout ! Les personnages sont beaucoup plus « exploités, le dialogue n’est pas seul vedette de ce tome et Cassandra O’Donnell joue encore avec nos émotions. L’attente pour le troisième tome s’annonce dès plus rude.

Merci pour votre lecture et prenez bien soin de vous.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s