Un chemin semé d’étoiles – Moira Young

-bonjour – bonsoir 💌

Aujourd’hui je vous présente un récit avec un fond assez « spirituel » : la mort et le deuil sont clairement au centre de ce roman jeunesse. Même si les thèmes vous semblent durs et tristes, l’auteure relate l’histoire au travers d’une plume poétique. J’espère vous donner envie de le lire. 🙂

Line-Divider_zpsnzpwyzh6

I N F O R M A T I O N S
Un chemin semé d’étoiles – Moira YOUNG
2019
ÉDITEUR : Auzou 
NOMBRE DE PAGES : 289
GENRE :  Jeunesse / Fantastique
THÈME(S) : Mort / Deuil 

Line-Divider_zpsnzpwyzh6

RÉSUMÉ

Lorsque Davy, jeune orphelin de treize ans, surprend le révérend de sa petite ville dans une situation compromettante, il se retrouve menacé de mort. Pourchassé, il doit s’enfuir pour échapper au pire… Il est alors recruté par Mlle Elizabeth Flint, une vieille dame excentrique à la recherche d’un chauffeur pour la conduire dans la maison de son enfance. Davy et son chien George Bailey s’engagent avec elle dans un voyage rocambolesque. Seulement, au cours du trajet, un étrange phénomène se produit…

AVIS

Un récit jeunesse mêlant fantastique, voyage initiatique et découverte de soi, Un chemin semé d’étoiles est un récit à la fois beau, intense et émouvant. Nous y suivons Davy, un orphelin qui, pour échapper au joug du révérend de sa ville, mais pour également échapper à la monotonie, s’évade dans l’art. Davy dessine mais d’une façon particulière : il reproduit, sur le sol, des tableaux qu’il mémorise dans un livre trouvé à la bibliothèque de la ville. Cependant ses « peintures » ne font pas l’unanimité, surtout auprès du révérend Fall qui n’hésite pas à le menacer. En voulant s’enfuir, Davy rencontre Mademoiselle Flint, une vieille dame vivant recluse dans le musée abandonnée. Cette-dernière fait part de sa demande, quoique excentrique : elle souhaite que Davy la conduise dans la maison de son enfance afin d’y mourir. Commence alors un véritable voyage pour y parvenir : entre rencontres (bienvenues et malvenues), vols, course-poursuite… Davy et Elizabeth auront trois jours pour parvenir dans cette maison oubliée. Mais une chose incroyable et étrange se produit : chaque nuit, Elizabeth rajeunit… Et Davy semble être la seule personne à le voir.

Ce récit m’a un peu pris de court : je ne m’attendais pas à ce que l’histoire tombe dans du fantastique / de la magie et pourtant je ne peux imaginer le récit sans, maintenant. Il y a une telle poésie dans ce nous propose Moira Young, tant sur le fond que la forme. Davy David est un personne attachant qui a besoin de s’évader vers des mondes meilleurs, il espère pouvoir aider autrui en réalisant ses peintures à même la terre. Ce petit décalage est assez saisissant, tout au long du récit, surtout lorsque sa route croise celle de Mademoiselle Flint ! A eux deux, ils forment un duo aussi atypique qu’incroyable et ils vont s’embarquer dans une aventure inédite et humaine. Moira Young parvient à rendre ses personnages attachants, humains, en mettant en avant leurs fragilités et des problématiques assez dures. Moira Young nous plonge au coeur d’un voyage initiatique, dans lequel Davy et Mademoiselle Flint vont devoir apprendre à composer avec leur passé pour voir l’avenir et profiter au maximum du moment présent.

La poésie du récit reste dans le phénomène assez « surnaturel » et « magique » auquel le lecteur assiste. Mademoiselle Flint rajeunit, de nuit en nuit, jusqu’à reprendre son allure d’enfant, lorsqu’un drame s’est joué dans sa famille. Le traumatisme, le deuil, sont au coeur du récit : le voyage jusqu’à cette maison d’enfance où tout semble s’être joué tient le lecteur en attente. Je regrette, peut-être, d’avoir attendu un peu trop de choses. Je pensais que le côté « surnaturel » serait plus exploité, mais ça laisse un côté « simple », où le lecteur peut imaginer encore des choses. La fin se déroule un peu trop vite, j’ai eu l’impression que les actions se succédaient, avec une fin assez idéaliste. Cependant, je reste sous le charme de la morale que nous offre ce récit : vivre sans attendre, sans regret, et sans avoir peur du regard des autres.

★★★★✩

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s