The Bone Season : Saison d’os – Samantha Shanon

-bonjour – bonsoir 💌

Depuis longtemps, je voulais pouvoir me plonger dans un récit de science-fiction. Je voulais un peu sortir de ce que je peux lire habituellement… Le premier tome de The Bone Season réunit tout ce que je cherchais : mystère, frissons, dystopie… Un premier tome prometteur pour une saga qui s’annonce l’être tout autant.


RÉSUMÉ

2059. Paige travaille pour une organisation criminelle souterraine dans les rues de Scion-Londres, où elle récolte des informations en pénétrant dans l’esprit des gens. Car Paige est une marcherêve, une clairvoyante, et selon les règles de Scion, son existence même est déjà une trahison.

Poursuivie puis arrêtée, elle est déportée vers une colonie pénitentiaire sur l’ancien territoire d’Oxford secrètement occupé par les Réphaïm, une race venue d’un autre monde qui récolte et utilise les clairvoyants à ses propres fins.

Paige se retrouve assignée au mystérieux gouverneur Arcturus. Celui-ci devient son maître. Son formateur. Son ennemi naturel. À ses côtés, elle va devoir apprendre à développer son pouvoir pour servir ses ravisseurs, mais surtout pour s’échapper de ce sinistre endroit où elle semble promise à une mort certaine…

AVIS


Clairement, c’est un roman un peu « what the fuck ». En le lisant, j’étais à la fois fascinée, perdue, un peu horrifiée également mais j’étais tellement sous le charme de la plume, de l’univers et de l’imaginaire de l’autrice… Vraiment, cette saga s’annonce explosive et je suis d’autant plus curieuse de lire la suite maintenant !!

Dans ce roman qui allie dystopie et fantasy, on suit Paige, une jeune femme vivant dans Scion-Londres (Angleterre des années 2059) ou du moins sa banlieue où se terrent organisations criminelles et Clairvoyants. Car les Clairvoyants, ceux dotés d’un don ou d’une magie, sont chassés et envoyés en prison. Paige peut craindre pour sa vie car elle appartient à une classe assez rare chez les Clairvoyants : c’est une marcherêve, autant dire que son don est très prisé… Son existence prend une tournure totalement différente lorsqu’elle est arrêtée et déportée. Mais au lieu de finir ses jours dans la prison, elle est déportée dans une colonie, secrètement coupée du monde et occupée par les Réphaïm, une race venue d’un autre monde, qui utilise les clairvoyants à ses propres fins et qui a pour objectif d’asservir les populations… Paige se retrouve alors confronter à l’impensable et va devoir se montrer ruser pour reprendre le contrôle de son existence et pour sauver sa peau.

Cet ouvrage est assez déstabilisant car il « mélange » deux genres assez brillamment : d’un côté une société dystopique, avec en son sein des êtres dotés de capacités extraordinaires / magiques. Samantha Shanon nous propose une association assez atypique et qui, pourtant, m’a complètement fascinée du début à la fin. Je vous avoue que je n’en menais pas large dès le commencement de ma lecture car il y a énormément d’informations à assimiler, à comprendre et à projeter afin de voir la globalité du récit. Cependant, plus les chapitres avançaient, plus j’étais complètement accro à ma lecture ! Le rythme devient très rapidement frénétique, on est vite pris dans le tourbillon des évènements et de péripéties, les personnages s’y engouffrent tout comme le lecteur. C’est une histoire folle, dynamique, pleine de rebondissements qui annonce une suite explosive ! Les dernières pages permettent de créer une véritable tension, une peur même de savoir si tout le monde va arriver au bout de l’affaire… Pour offrir une fin vraiment à la hauteur de ce premier tome.

Les personnages qui nous sont présentés sont des personnages assez imposants, avec beaucoup de caractères. J’ai eu la sensation de voir un parallèle avec le clan des Crows, de la série Six of Crows de Leigh Bardugo, avec Paige et ses « acolytes ». Son chef fait un peu peur mais pourra rappeler aisément Kaz Breker ! En parlant de Paige, j’ai adoré ce personnage qui ne cesse de nous surprendre au fur et à mesure du récit. Elle se bat pour ses convictions, ne se laisse pas marcher sur les pieds et forme un duo splendide avec le Prince de sang Arcturus : ces deux personnages, ensemble, permettent de ponctuer le récit de surprises, de découvertes et d’inattendus !

L’autrice aborde aussi des sujets importants au travers de ce premier tome, notamment l’asservissement totale d’une population, ainsi que son anéantissement. Les Clairvoyants sont vus comme des « Anormaux » et donc sont pourchassés au péril de leur vie. Paige découvre qu’en réalité Scion-Londres n’est qu’une vaste « expérience », mise en place par les Rephaïm qui tirent les ficelles dans l’ombre. En plein coeur du camp de détention Shéol 1, c’est la liberté, le libre arbitre, la vie qui sont remis en question et qui peuvent, à tout moment, être retirés à Paige, si cela n’est pas déjà fait. Il faut énormément de courage pour oser se rebeller, oser aller contre ce qui est en marche et reprendre ses droits ! C’est d’autant plus intéressant car nous découvrons tout cela au travers du regard de Paige, ce qui explique peut-être la complexité de l’univers et quelques longueurs dans le récit. Mais l’aspect « fantasy » tient ses promesses et présente tout de même un énorme potentiel pour la suite ! La Clairvoyance est divisé selon plusieurs ordres, j’ai hâte de pouvoir en découvrir plus. Le premier tome en présente certains, se focalisent surtout sur Paige et son don assez rare… Mais la Clairvoyance semble être un sujet vaste, riche qui peut nous réserver bien des surprises pour la suite.

J’ai hâte de voir ce qu’il en sera ! Et vous ?


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s