Place à la créativité : savoir utiliser l’aquarelle #doityourself

BONJOUR – BONSOIRsepara

Mon article sur la création d’un agenda ayant beaucoup plu d’après vos nombreux retours () je me lance dans un deuxième article tutoriel mais cette fois-ci sur l’utilisation de l’aquarelle, notamment quand on souhaite s’y mettre. Alors en écrivant cet article, j’ai eu l’idée d’un autre article sur « comment s’améliorer en dessin » et je suis un cas parfait car avant le mois de janvier 2017, je ne dessinais absolument pas. Cependant j’ai « appris » par moi-même puis je me suis ensuite confrontée à l’aquarelle et aujourd’hui j’en fais assez souvent… Je ne dis pas que je suis une pro, loin de là ! Comme quoi, si vous vous mettez des freins parce que vous ne savez pas dessiner : je vous arrête tout de suite. Vous pouvez apprendre sans dépenser 50€ dans un cours avec un prof, tout simplement grâce à ce merveilleux outil qu’est Internet. Je referme la parenthèse, j’expliquerai tout dans l’article en question.

Aujourd’hui, je vais vous présenter l’aquarelle et surtout vous donner des petits conseils pour bien débuter, sans vous lancer la fleur au fusil. J’espère que l’article vous plaira et comme d’habitude, si vous avez la moindre question, je reste disponible en MP.

Petites informations en vrac :

O U T I L S :

Pour réaliser votre aquarelle, vous allez avoir besoin de :

  • feuilles pour l’aquarelle (pour ne pas que la peinture ne transperce la feuille) : c’est-à-dire une feuille assez épaisse (moi c’est du 300g/m²)
  • de la peinture aquarelle (obviously) et des crayons aquarelle (si vous le souhaitez). Personnellement j’utilise une boîte aquarelle depuis plus d’un an et demi maintenant et je ne m’en sépare jamais.
  • des pinceaux pour l’aquarelle ou alors des pinceaux à réservoir d’eau. Jusqu’à très récemment, j’utilisais des pinceaux puis j’ai acheté un lot de 3 pinceaux à réservoir d’eau à Lidl pour 2€50 et ça a littéralement changé ma vie. Les pinceaux à réservoir d’eau sont assez chers à Cultura… Donc si vous tombez sur ceux de Lidl, ils sont tout aussi bien et conviennent parfaitement pour les débutants (ou ceux qui se débrouillent bien même)
  • des mouchoirs pour nettoyer vos pinceaux et « estomper » votre aquarelle.
  • de l’eau (obviously)

Après, bien évidemment, pour dessiner vous aurez besoin d’un crayon à papier, d’une gomme, de feutres pour effectuer le « line ». J’utilise ceux de la marque « Faber-Castell » depuis un moment déjà et ce sont mes chouchous. Pour une expérience meilleure, je vous conseille d’avoir des feutres de différentes tailles : XS, S, M, F, B… Vous allez pouvoir jouer sur les détails par exemple et apporter une « touche » à votre dessin.

Bon bah, c’est parti les amis.

 

Line-Divider_zpsnzpwyzh6

PREMIÈRE ÉTAPE : LE BROUILLONsepara

Alors oui, c’est le truc le plus logique du monde mais je tiens tout de même à faire un petit paragraphe dessus. Vous n’êtes pas obligés de réaliser un brouillon même si, personnellement, je vous le conseille. Je préfère toujours réaliser un brouillon car comme ça je peux me corriger si je vois certaines erreurs, je peux toujours ajuster le dessin avant de l’encrer pour bon avec le feutre, puis avec l’aquarelle.

Jusqu’à récemment, je repassais toujours mon brouillon au feutre pour avoir les « délimitations » de mon dessin, ça me rassurais quand je faisais mon aquarelle. Maintenant, j’arrive progressivement à seulement garder le tracé du crayon à papier que je gomme, une fois l’aquarelle totalement sèche.

Donc conclusion : tout dépend si vous vous sentez à l’aise ou pas. Si vous préférez faire le « line » de votre dessin au feutre et d’ensuite repasser avec votre aquarelle, grand bien vous fasse ! L’un n’exclut pas l’autre et le rendu peut être joli, je vais vous le montrer avec notre « cas pratique » un peu plus loin !

Dans cette étape, veillez à bien préparer tout votre matériel pour l’avoir à porter de main.

 

DEUXIÈME ÉTAPE : LE CAS PRATIQUEsepara

Je vais vous montrer un exemple d’un dessin que j’ai fait pour une amie. Vous allez suivre les différentes étapes de conception car je pense que c’est le plus simple pour tout expliquer au lieu de vous faire une approche théorique. Donc je vais détailler le plus possible pour que cela reste compréhensible et surtout pour que vous ne preniez pas peur !

 

l’étape du brouillon

Je l’ai dis, au brouillon, on prépare tout ce dont nous allons avoir besoin. Ici, nous allons avoir besoin de :

  1. Feuille pour l’aquarelle + d’une feuille blanche normale pour tester les couleurs
  2. Crayon à papier, gomme et tutti quanti 
  3. Feutres noirs pour le line
  4. Pinceaux à réservoir d’eau (ou normaux)
  5. Palette d’aquarelle / crayons à aquarelle (voir liens plus haut)
  6. Mouchoir pour nettoyer les pinceaux

 

Bon, quand on a rassemblé tout ça, on va pouvoir rentrer dans le vif du sujet et commencer à esquisser la forme de notre dessin. Donc vous prenez bien votre temps, vous gommez, vous recommencez autant de fois que vous le souhaitez jusqu’à ce que vous obteniez un résultat qui vous plaise. Pour ce cas pratique je vous montre un dessin que j’ai réalisé pour une amie.

 

l’étape du « je laisse parler ma fibre artistique »

Maintenant, il faut rendre le brouillon moins brouillon justement. Pour cela, on va faire le « line » du dessin : c’est-à-dire qu’avec un feutre, nous allons repasser les contours. Bien sûr, si vous vous sentez à l’aise sans contours et que vous souhaitez passer directement à l’étape du remplissage, allez-y. Mais sinon :

  1. Votre brouillon doit ressembler à quelque chose comme ceci. Vraiment les grandes idées de votre production.
  2. Puis progressivement, à l’aide d’un feutre noir (et surtout de la taille de la pointe adaptée) vous allez repasser sur les contours.
  3. Une fois fait, vous allez gommer les derniers restes de crayon à papier

Voilà ! La deuxième grande étape de votre dessin est terminée. Voici le rendu provisoire. 

 

Et maintenant ? Et bien, maintenant, nous allons passer à ce qui nous intéresse réellement les gars : l’aquarelle. Je suis désolée pour mon discours de trois kilomètres sur le brouillon mais cela reste une étape fondamentale tout de même ! Nous pouvons désormais nous occuper de la partie « peinture ». Pour cela, munissez-vous de vos pinceaux, de votre aquarelle (crayon et/ou palette), de votre feuille de test et d’un petit mouchoir.

  1. Pour commencer, il faut remplir vos pinceaux à réservoir d’eau ou mettre de l’eau dans un verre si vous utiliser des pinceaux normaux.
  2. Sur la palette, il faut réveiller vos couleurs. Vous devez juste déposer une petite goûte d’eau sur vos couleurs et le tour est joué !
  3. Vous allez ensuite tester vos couleurs sur votre feuille de test : pour les crayons aquarelle c’est très simple, il suffit de passer un coup de pinceau dessus. Plus vous allez diluer votre couleur, plus elle sera « claire ». Donc c’est à vous de bien doser.
  4. Puis vous pouvez enfin commencer le remplissage de votre dessin ! N’oubliez pas, avant chaque changement de couleur, nettoyer bien votre pinceau avec votre mouchoir. 
  5. Remplissage 1 > Remplissage 2 > Remplissage fin

 

Et voilà ! En quelques coups de pinceaux, votre dessin est terminé !

Sans titre-1

 

J’espère vraiment que ce petit tutoriel vous aura aidé. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à m’envoyer un petit message sur Instagram, j’aiderai avec plaisir. Sinon vous pouvez trouver des vidéos tuto mieux détaillées que mon petite article sur Youtube !

 

Merci pour votre lecture et prenez bien soin de vous.

lilie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s